• Lisa

Pourquoi vous devriez vous intéresser au pH de vos cosmétiques capillaires

Voilà un sujet encore très (trop) peu mis en lumière dans le secteur des cosmétiques capillaires, le pH de votre shampoing peut faire toute la différence. On vous explique pourquoi.

Révisions du collège, le pH, c'est quoi?


Le pH, ou potentiel hydrogène est un paramètre qui permet de définir si un milieu est acide ou basique. Dans notre cas, le milieu = le shampoing.


Il est mesuré sur une échelle de 1 à 14 qui est très facile à interpréter, puisque toutes les valeurs en dessous de 7 sont "acides", celles égales à 7 sont dites "neutres" et celles supérieures à 7 sont "basiques".


Mais alors en quoi le pH de mon shampoing affecte mes cheveux?

Mieux comprendre le pH du cheveu pour choisir un shampoing au pH adapté


On ne va pas s'attarder dessus ici parce que ce n'est pas le but et on fera un article dédié, mais voici tout ce qu'il vous faut savoir pour comprendre de façon simple en quoi la structure du cheveu a un lien direct avec le pH de votre shampoing. Un cheveu se compose de deux parties : le follicule et la tige.


Le follicule du cheveu représente la partie enfouie dans le cuir chevelu. Il est connu que le pH du cuir chevelu est le même que celui de la peau et oscille autour de 5.5.


La tige du cheveu, composée à environ 95% de kératine est faite de 3 couches, emboitées les unes aux autres :



Le cuticule a pour fonction de protéger la structure interne du cheveu : son cortex.

Pour que le cuticule, qui compose la partie externe de la tige du cheveu, soit en bonne santé, ses écailles doivent être lisses, régulières et jointes afin de limiter la friction entre les cheveux (emmêlement) et donner un aspect soyeux.


Le pH des produits capillaires peut, si adapté, contribuer à maintenir la fibre capillaire en bonne santé. Au contraire, un pH non adapté abîmera le cuticule, qui ne pourra plus exercer sa fonction protectrice et endommagera vos cheveux.


Les cheveux (et la peau d'ailleurs) sont recouverts d'un fin film de sébum, lipides et eau que l'on appelle "film hydrolipidique". Ce terme vous parle peut-être. On l'appelle aussi le "manteau acide" et a pour fonction de protéger des bactéries et irritations.


La kératine qui compose le cheveu est une protéine qui a la particularité de se charger positivement ou négativement selon l'environnement. Elle atteint une charge électrique neutre lorsque son pH atteint 3,67 (c'est le point isoélectrique).


Pour résumer simplement : si le pH du cuir chevelu est égal à 5.5, celui de la tige du cheveu est bien plus acide : 3.67.


Lorsque l'on atteint ce pH, la structure du cheveu est bien resserrée et les écailles sont fermées, lisses et jointes. Les cheveux sont souples, doux et brillants, ce qui facilite l'étalement normal du sébum.


Voici des facteurs qui peuvent élever le pH du cheveu et par conséquent les abîmer : défrisages, chaleur, traitement mécaniques, usage de solutions alcalines (colorations, permanente)....


L'augmentation du pH du cheveu le fait gonfler, le rend poreux et le fragilise : les écailles de la cuticule se redressent et les cheveux s'emmêlent, sont ternes et rêches et vont casser plus facilement.


Venons en au fait !


Si vous avez survécu aux explications scientifiques, vous aurez compris que le pH physiologique de la tige du cheveu est acide et se situe autour de 3.67.


Sachez que chaque produit cosmétique a un pH, et que ce pH va affecter les cuticules de vos cheveux, et donc leur santé et beauté, pour le meilleur (ou le pire).

C'est pour cela que le pH de vos shampoings et soins capillaires est vital.


Selon l'étude que nous avons consulté, qui elle même est basée sur de la littérature scientifique, il a été déterminé qu'un shampoing au pH supérieur à 5.5 va causer une hausse de la friction des cheveux et peut abîmer les cheveux, les emmêler, créer des frisottis et causer des irritations au cuir chevelu.


Par ailleurs, les shampoings qui ont un pH supérieur à 8,5 (donc très basique) peuvent entraîner des problèmes de cuir chevelu (eczéma, pédicules, psoriasis, démangeaisons...).

Par conséquent, le pH idéal de votre shampoing devrait être inférieur à entre 5.5 et se rapprocher au plus juste du chiffre 3.67 afin de neutraliser les charges électriques.


On peut rattraper le pH d'un shampoing qui ne correspond pas à ces conditions en appliquant un conditionneur plus acide. D'où le fait qu'il soit très courant d'utiliser du vinaigre en spray sans rinçage après le shampoing, pour augmenter l'acidité !


Pour information, le pH des shampoings pour enfants est souvent plus proche de 7 pour leur attribut "ne pas piquer les yeux", car ce pH neutre se rapproche de celui des larmes.


Comment connaitre le pH de mon shampoing ou soin capillaire?


Tout comme l'étude sur laquelle cet article est basé, nous déplorons le manque de transparence et d'indications des marques concernant le pH de leurs produits.


En développant notre shampoing, chez LAO on a décidé d'indiquer le pH directement sur le flacon pour faciliter la compréhension de nos clients.

A travers un coup d'oeil à la liste INCI de votre shampoing ou soin capillaire, vous pouvez cependant identifier des molécules utilisées comme ajusteur de pH qui peuvent indiquer que le pH physiologique du cheveu a été pris en compte dans la formulation. En voici quelques unes :


• les acides

acétique, adipique, ascorbique, borique, citrique, fumarique, glycolique, lactique, malique, urique…


• les hydoxydes

d'ammonium, de calcium, magnésium, potassium, sodium…


• les phosphates

d'ammonium, de calcium, potassium, sodium…


• les alkalonamines

Dimethyl MEA, Ethanolamine, Triethanolamine, Tromethamine…


Attention, ils ne sont pas tous naturels ou inoffensifs ! Mais ça, c'est un autre débat.


Une autre manière de connaître le pH de vos shampoings et soins capillaires consiste à utiliser des bandelettes créées à cet effet. On en retrouve en pharmacie.

Le cas du shampoing solide


Dans la famille des shampoings solides, on distingue deux catégories : ceux composés de tensioactifs, et ceux composés de savon. Dans les compositions des savons on peut lire "Sodium olivate", "sodium cocoate", "sodium castorate"... le mot "sodium" indique la saponification des différentes huiles, ici l'olive, la coco et le ricin. Ces derniers sont par définition basiques, leur pH est au delà de 7 et bien trop élevé pour la tige du cheveu ! C'est pour cela que de nombreuses personnes ayant essayé de se laver les cheveux au savon ont vu leur chevelure s'abîmer et se retrouver difficile à démêler.


Selon l'étude scientifique (dans les sources en bas d'article), il est expliqué que le savon est un détergent anionique qui, au contact de l'eau, laisse un résidu alcalin très mauvais pour les cheveux sous la forme de sel de calcium, qui s'accumule dans les cheveux, les laissant opaques et emmêlés.


Si l'utilisation de savon sur la peau n'est pas problématique car cette dernière reconstitue rapidement son film hydro lipidique, ce n'est pas le cas de la tige de vos cheveux!


Pour conclure, la compréhension de la nature même du cheveu permet d'éclairer nos choix de cosmétiques capillaires adaptés, et on espère que cet article vous aura appris quelque chose !


Sources


le pH. CNRS Disponible en ligne : https://www.cnrs.fr/cnrs-images/chimieaulycee/THEMES/acidite/ph.htm


Bushra T.AlQuadeiba, Eram K.D.Eltahira, Rana A.BanafabLama A.Al-Hadhairib. Pharmaceutical evaluation of different shampoo brands in local Saudi market. January 2018. Saudi Pharmaceutical Journal. Volume 26, issue 1. Pages 98-106. Disponible en ligne : https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S131901641730172X


Cette étude effectuée au Brésil en 2014 sur plus de 123 shampoings s'appuie également sur la littérature existante sur le sujet. Elle est passionnante !


> Maria Fernanda Reis Gavazzoni Dias,Andréia Munck de Almeida,Patricia Makino Rezende Cecato,Andre Ricardo Adriano,and Janine Pichler. The Shampoo pH can Affect the Hair: Myth or Reality? International Journal of Trichology. 2014 Jul-Sep; 6(3): 95–99. Disponible en ligne : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4158629/


C.E. OrfanosW. MontagnaG. Stüttgen. Hair Research: Status and Future Aspects. Décembre 2012.


Régulateur de pH. CosmeticObs. 2011. Disponible en ligne : https://cosmeticobs.com/fr/articles/lexique-cosmetique-5/regulateur-de-ph-864



Paris, France

hello@lao-care.com

  • White Facebook Icon
  • White Instagram Icon

© 2020 

SASU SCHINO CARE en cours d'immatriculation 

 

  • White Facebook Icon
  • White Instagram Icon
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now